Français
LES COMPAGNONS
DE SAINT-HUBERT asbl
Confrérie Internationale
 

COVID19

11-09-2020 

Circulaire ministérielle relative aux implications de la crise du coronavirus sur les activités de chasse et de destruction du gibier en Wallonie

Pour prendre connaissance de la circulaire visité le site du SPW

ICI

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + SAUVONS BAMBI + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +
Vign_Fawn-1

VOILA UN INITIATIVE UTILE !

Un groupe d'amis Belges réunis dans le domaine de la technologie et de la nature décide de rassembler leurs intérêts dans une action de protection et sauvetage de la faune des plaines agricoles.

Ils interviennent tôt le matin, juste avant la fauche, avec un drone équipé d’une caméra thermique. Avec l’implication des agriculteurs et gardes chasse qui nous préviennent du timing de la fenaison et/ou la récolte des céréales, les faons qui se reposent dans les cultures peuvent alors être déplacés avant que les machines rentrent en action et risquent de blesser gravement ou pire, de tuer les animaux se trouvant dans les cultures.

Pour voir plus et joindre cet ASBL allez sur FB ci-dessous

https://www.facebook.com/sauvonsbambi.BELGIQUE

Cédric 0473 79 21 37 ou  email  sauvonsbambi@gmail.com

Les mêmes actions sont aussi en cours en Suisse et en France

https://www.youtube.com/watch?v=7HWgkrRJzHE

https://www.youtube.com/watch?v=16-jVLsdXLk

* * * * * CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE SUR ACTIVITÉS DE CHASSE ET COVID-19 * * * * *

COVID-19

30.04.2020

Circulaire ministérielle relative aux implications de la crise du coronavirus sur les activités de chasse et de destruction du gibier en Wallonie

     

•    Willy BORSUS, Vice-Président et Ministre de l'Economie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Numérique, de l'Aménagement du territoire, de l'Agriculture, de l'IFAPME et des Centres de compétences, ayant la chasse dans ses compétences.

 

Destinataires :

 

      SPW ARNE.

      Associations de chasseurs.

      Conseils cynégétiques agrées. 

Namur, le 30 avril 2020

 

1.  Contexte et précautions impératives

Le Conseil National de Sécurité a communiqué le 24 avril dernier sa stratégie de <<sortie de crise>> à partir du 4 mai 2020.

 

II a tout d'abord tenu a rappeler les régies qui restent et resteront d'office en vigueur et qui concernent :

  • La limitation des contacts entre les personnes
  • Le respect des distances de sécurité
  • Les bons réflexes en matière d'hygiène (lavage régulier et approfondi des mains en particulier).

 

Dans le cadre de la première phase de &confinement qui devrait débuter le 4 mai, le Conseil National de Sécurité a notamment annonce qu'il serait dorénavant permis de pratiquer d'autres activités sportives a faire libre et sans contact. La chasse fait partie de ces activités, du moins lorsqu'elle se pratique seul.

 

2.     Chasse

A partir du 4 mai, la chasse à l'affût des espèces gibiers qui sont ouvertes — en l'occurrence le brocard, le sanglier, le lapin et le renard est donc permise, en plaine comme au bois. II en est de même pour la chasse à I'approche du brocard et du sanglier.

 

Ces activités cynégétiques ne pourront évidemment donner lieu a aucun contact entre chasseurs, que ce soit avant ou après les séances d'affût ou d'approche.

 

La permission de chasser implique celle de se &placer pour rejoindre son territoire de chasse. La Police étant spécialement chargée de contrôler les déplacements, il importe donc que le chasseur puisse justifier son &placement. Dans ce cadre, le chasseur veillera donc :

    • a se déplacer seul (1 )  ;
    • a être en possession de son permis de chasse lors de son déplacement (ce qui est de toute façon obligatoire au moment où il chassera) ;
    • a être en possession de son arme de chasse ;
    • a disposer d'un document quelconque permettant de localiser le territoire de chasse sur lequel il se rend et attestant qu'il est en droit d'y chasser ;
    • a suivre, pour l'aller comme pour le retour, le trajet le plus direct entre son domicile et son territoire de chasse (pas de détour).

    3. Destruction du gibier

    3.1. Lutte contre la peste porcine africaine chez les sangliers

     

    Dans les zones concernées par Ia lutte contre Ia peste porcine africaine chez les sangliers (zone infectée, zone d'observation renforcée et zone de vigilance), l'élimination des sangliers reste a l'ordre du jour, compte tenu de Ia menace grave que cette maladie continue de faire peser sur tout le secteur porcin.

     

    Aussi, toutes les opérations de lutte contre la peste porcine africaine, ainsi que les déplacements auxquels elles donnent lieu, restent autorises, que ces opérations soient menées par le personnel du Service public de Wallonie, par les titulaires de droit de chasse, leurs gardes et les titulaires de permis de chasse qu'ils désignent.

     

    3.2. Destruction de certaines espèces gibiers

     

    La destruction de certaines espèces gibiers est soumise a autorisation conformément à l'arrêté du Gouvernement wallon du 18 octobre 2002,

  • Elle répond a des objectifs bien détermines et rencontre donc une réelle nécessite, plus encore que la chasse. Elle vise le plus souvent à prévenir des dégâts importants à l'agriculture, secteur juge essentiel pour les besoins de Ia population et maintenu en activité malgré Ia crise du Covid-19.

  • Dans la mesure où les opérations de destruction, en ce compris le piégeage, sont pratiquées individuellement — ce qui est le cas généralement — elles peuvent être autorisées, tout comme les déplacements auxquelles ces opérations donnent lieu. La Police étant spécialement chargée de contrôler les déplacements, il importe donc que la personne qui est autorisée a détruire, puisse justifier son déplacement. Dans ce cadre, elle veillera :

    • à se déplacer seule
    • à être en possession de son autorisation de destruction, comme le prévoit d'ailleurs la réglementation
    • à suivre le trajet alter et retour le plus direct entre son domicile et les terrains ou elle doit pratiquer la destruction (pas de détour).

    (1) Il est admissible qu'il puisse être accompagne par un autre chasseur en possession de son permis et de son arme, pour autant que  1) ce dernier fasse partie de sa famille et vive au quotidien avec lui - son fils ou sa fille par exemple - et  2) puisse également chasser sur le territoire de chasse où il ils se rendent.

  •  

    4.  Nourrissage du gibier, activités de gardiennage et entretien des infrastructures cynégétiques et des clôtures de protection des cultures

    Ces différentes activités, généralement assurées par des gardes, qu'ils soient ou non assermentés, à temps plein ou à temps partiel, sont autorisées, en ce compris les déplacements qu'elles nécessitent, pour autant qu'elles soient exercées par une personne seule et que celui-ci limite ses déplacements au strict nécessaire.

     

    La présente circulaire abroge et remplace Ia circulaire du 3 avril relative au même objet.

    *  *  *

    Toutes ces activités mentionnées ci-avant doivent se dérouler dans le respect des recommandations faites par les autorités sanitaires (en particulier les règles de distance physique entre personnes). 

    Le Vice-Président et Ministre de l'Economie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Numérique, de l'Aménagement du territoire, de l'Agriculture, de l'IFAPME et des Centres de Compétences, ayant la chasse dans ses compétences,

    signé

    Willy BORSUS

    * * * MESSAGE DE NOTRE AUMONIER ET DOYEN DE LA BASILIQUE DE ST.HUBERT * * *
    Vign_CHENE_04
    UNE TORPILLE VIRALE
    Vign_LOGO_PARLEMENT_EU

    PARLEMENT EUROPÉEN 

    Dans le cadres d'une proposition de résolution européenne destinée à combattre le Covid-19 et ses conséquences, présentée au parlement européen le mi-avril, un amendement soumis pas le groupe de la Gauche européenne unie et des Verts du Nord proposait d'interdire le commerce et la consommation de faune sauvage dans l'Union Européenne. Une torpille destinée à couler la filière venaison dans toute l'Europe, mais évitée de justesse grâce à la FACE (Fédération des Associations de Chasseurs Européens), qui a mobilisé les députés, dont 449 ont voté contre cet amendement. 186 députés y étaient favorables, tandis 56 se sont abstenus. P.J (Chasseur Français).

    Un grand merci à nos membres Compagnons qui font partie de la FACE.

    Vign_CHENE_04
    *CSTH DE L'ÉTRANGER*
    Vign_LOGOS_FACE_BASC_LOGO_1358956161025_PNG

    Notre ami Compagnon Al GABRIEL active auprès de FACE est depuis peu entré dans le Conseil d'Administration de BASC, le plus important association de chasse en Grand Bretagne.

    Félicitations du Conseil d'Administration des Compagnons de Saint-Hubert ainsi de tous nos membres.

    Pour rappel, notre ami Compagnon Christopher GRAFFIUS est également membre du Conseil de FACE et Directeur de Communication chez BASC.

    Vign_CHENE_04
    CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE COVID-19
    Vign_Borsus

    Le Ministre Willy BORSUS 


    Circulaire relative aux implications de la crise du COVID-9 sur les activités de chasse et de destruction du gibier en Wallonie

    CETTE CIRCULAIRE EST REMPLACÉE PAR LA CIRCULAIRE DU 30 AVRIL 2020 

    Vous pouvez retrouver la circulaire sur le lien suivant: Lien ver la circulaire

    .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Adieux_de_Fougere
    Créer un site avec WebSelf
    Confrérie Int. Les Compagnons de Saint-Hubert©2011